Financer sa formation

L’EMI pratique des tarifs différenciés, en fonction du statut (salarié, demandeur d’emploi, intermittent) des stagiaires. Enfin, une personne, à l’EMI, est chargée de vous accompagner dans l’élaboration et le suivi de votre dossier de financement.

vous êtes salarié

• Si vous êtes salarié depuis au moins deux ans dans votre entreprise (ou dans la branche), vous pouvez bénéficier d’un congé individuel de formation (CIF) qui peut-être pris en charge par l’organisme mutualisateur dont dépend votre employeur. Le coût de la formation et de votre salaire pourra éventuellement être financé par cet organisme. Vous aurez, en général, la réponse dans les trois mois qui suivent le dépôt de votre dossier auprès de l’organisme mutualisateur (Fongecif, Afdas, FAFTT, Uniformation, etc.).
Vous aurez préalablement demandé à votre employeur une autorisation de vous absenter pendant la durée de la formation. Il ne peut vous la refuser plus d’une fois, car il s’agit d’un droit individuel des salariés à se former.

• Votre formation peut, dans certains cas, être intégrée dans le plan de formation de votre entreprise. Il s’agit alors d’un projet élaboré conjointement entre votre employeur et vous-même.

Tous les détails des CIF sur www.fongecif.com

vous êtes demandeur d’emploi

Si vous avez été salarié régulièrement en contrats à durée déterminée (CDD) lors des deux dernières années, vous pouvez bénéficier d’un congé individuel de formation (CIF) et voir une part du coût du stage pris en charge par un organisme mutualisateur. Renseignez-vous auprès de celui dont vous dépendez : Fongecif, Afdas, etc.

• Si vous êtes demandeur d’emploi indemnisé par le Pôle Emploi, vous pourrez prétendre au maintien de ce revenu, dans la limite de vos droits, sous réserve que ceux-ci soient valables pour la durée de la formation.
Pour le financement de votre formation, vous pourrez éventuellement bénéficier de subventions des conseils régionaux, d’une aide du Pôle Emploi via une aide individuelle à la formation (AIF) ou dan le cadre d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP), de votre bureau d’aide sociale, ou de la caisse de retraite dont vous dépendez principalement.

• Droit individuel à la formation. Vous pouvez aussi utiliser votre crédit d’heures DIF acquis et non utilisé dans le cadre de la portabilité du DIF.

• Si vous êtes en fin de droits, vous pourrez faire appel au Fonds social européen via les plans locaux pour l’insertion et l’emploi (PLIE) et les caisses d’allocations familiales, fondations ou associations diverses.

• Ces financements doivent être préalablement validés par votre Pôle Emploi, dans le cadre d’un « projet personnalisé d’accès à l’emploi » (PPAE).

Tous les détails du financement des formations • leportaildelaformation.fr

solde à la charge des stagiaires

Il reste généralement un solde de financement de la formation à la charge du stagiaire. L’EMI vous proposera, sous certaines conditions de garantie, un échéancier de paiement, en fonction de ce montant et de la durée du stage.

conventions

Certaines sessions de formation proposées par l’EMI font l’objet de conventions entre l’école et le Conseil régional d’Ile-de-France pour un nombre de places limité. Celles-ci sont attribuées en fonction de critères définis par la Région.

• Tous les détails des conventions sur www.carif-idf.org

contacts financement

Salariés CDI et CDD :

Maryse Pradines

Demandeurs d’emploi et financements publics :

Elise Morvan

Financements individuels et contacts entreprises :

Fidel Navamuel, Fabienne Regnaut